Référencement naturel : comment bien choisir un mot-clé SEO ?

Quand on veut être visible dans les résultats des moteurs de recherche, le maître mot est « mot-clé SEO » ! Aussi appelé « requête SEO », il est à la base de toute stratégie de référencement naturel. En effet, c’est ce mot-clé qui doit être « optimisé » pour améliorer votre positionnement sur le web.

 

Alors comment bien choisir les requêtes des internautes sur lesquels vous positionner ? Zoom sur les critères qui doivent vous guider dans le choix de vos mots-clés SEO et dans la définition de votre cocon sémantique.

visuel-seo

Les critères pour cibler les bons mots-clés

seo3

J’explique toujours à nos clients que le référencement naturel c’est la rencontre parfaite entre les besoins des internautes et les objectifs business de l’entreprise. En effet, si vous souhaitez développer votre chiffre d’affaires sur un secteur d’activité en particulier, il faut aller à la rencontre de votre cible et comprendre leurs besoins. Le choix d’un mot-clé SEO doit avant tout retranscrire leurs habitudes de consommation et les termes qu’ils utilisent sur Internet pour trouver une solution à leur problème.

1

La pertinence du mot-clé

Cela semble évident pourtant les entreprises ne se mettent pas toujours à la place de leurs clients : il faut réfléchir en fonction de votre cible (ou persona marketing) et non en tant que chef d’entreprise qui a déjà un vocabulaire tout établi. Peut-être utilisez-vous des expressions particulières pour décrire votre produit ou votre service : le choix d’un mot-clé doit correspondre aux requêtes des internautes sur les moteurs de recherche.

2

L’intention de recherche

L’internaute est-il en train de se documenter ou est-il dans une optique de réaliser un achat ? Si votre objectif est de générer un chiffre d’affaires via votre site e-commerce, par exemple, focalisez-vous sur des mots-clés SEO dits « transactionnels ». Les mots-clés « informationnels » peuvent vous servir davantage pour créer du contenu de blog par exemple.

 

Pour vous permettre de vérifier l’intention de recherche d’un mot-clé, vous pouvez analyser les contenus qui ressortent dans les premières positions du moteur de recherche. S’il s’agit principalement de contenus informationnels (articles de blog, définition, etc.) cela peut indiquer qu’il s’agit d’une intention de recherche informationnelle. A l’inverse, si les résultats sont davantage axés sur des pages catégories ou des pages produits de sites e-commerce, cela signifie que vous avez trouvé un mot-clé transactionnel susceptible de générer plus facilement un chiffre d’affaires. En fonction de vos objectifs, il faudra donc prioriser tels ou tels termes dans votre cocon sémantique.

3

La concurrence

Plus il y a de sites internet qui sont positionnés sur un même mot-clé SEO, plus les efforts demandés pour bien vous positionner seront importants. Il faut donc trouver un juste milieu entre intérêt pour un mot-clé et concurrence sur la SERP. En effet, si vous avez de nombreux annuaires ou encore Wikipédia qui se placent en premières positions, ce sera compliqué de vous positionner parmi les premiers résultats de recherche – ou tout du moins cela prendra beaucoup plus de temps et de ressources.

4

Le volume de recherche

En complément des autres critères pour cibler vos mots-clés SEO, et notamment la concurrence, le volume permet de prioriser les requêtes sur lesquelles vous allez travailler. En effet, la plupart des outils SEO fournissent une volumétrie de recherches mensuelles. Même si ces données varient d’un mois à l’autre, cela vous permet d’aiguiller votre stratégie de positionnement en vous focalisant sur des volumes de recherches à potentiel. Mais gardez à l’esprit que si vous vous positionnez sur un marché de niche ou que vous parlez d’un sujet spécifique, il est tout à fait normal de n’avoir que quelques dizaines/centaines de recherches mensuelles : il ne faut donc pas écarter d’un revers de main ces mots-clés SEO ou encore certains mots-clés dits de longue traîne.

5

Le coût au clic (CPC)

Même si le CPC est utilisé en référencement payant (SEA), cette donnée permet d’avoir un indicateur business supplémentaire. En effet, si le CPC est élevé, cela peut tout simplement signifier que ce mot-clé à un fort potentiel pour générer du chiffre d’affaires (d’où le fait que plusieurs entreprises enchérissent sur ce mot-clé). Travailler ces mots-clés SEA à potentiel dans le cadre de votre stratégie de référencement naturel peut être une bonne façon de gagner en visibilité (et en positionnement) le jour où ces entreprises stoppent leurs campagnes publicitaires.

Les outils pour trouver les bons mots-clés

Vous l’aurez compris, le choix d’un mot-clé SEO dépend de plusieurs critères qu’il faut étudier ensemble pour trouver la meilleure stratégie. Et justement, pour trouver ces requêtes, vous pouvez faire appel à une agence de référencement naturel comme Naskigo ou encore utiliser des outils en ligne dédiés :

Competitive intelligence-pana
  • Google Ads: l’outil Keyword Planner, fourni par le géant du web, permet de trouver de nombreux mots-clés et d’obtenir des informations sur le nombre de recherches mensuelles et le CPC. Seul impératif : avoir un compte Google Ads actif.

 

  • SEMRUSH : cette solution payante est LA référence dans le monde du référencement naturel et du web marketing en général. De la définition d’un cocon sémantique au suivi de positionnement, en passant par l’audit et l’analyse des backlinks de votre site, SEMRUSH est une suite d’outils ultra puissants qui nécessite toutefois un budget dédié au SEO.

 

  • YOODA: solution également payante mais plus abordable que sa consœur SEMRUSH, YOODA peut vous aider à définir votre cocon sémantique tout en analysant vos concurrents et en suivant votre positionnement dans les moteurs de recherche.

 

  • Ubersuggest: cet outil permet, tout comme l’outil Keyword Planner de Google, de vous révéler le volume de recherches et la concurrence sur un mot-clé donné. Cet outil va également vous révéler les concurrents positionnés sur la requête SEO afin que vous puissiez vous comparer, vous différencier et même un peu s’en inspirer.

 

  • AnswerThePublic: à partir d’un mot-clé, cet outil vous révèle les différentes questions posées par les internautes autour de ce sujet. Une vraie source d’information pour construire votre stratégie de contenus et pour développer, pourquoi pas, une FAQ sur votre site web.

 

Comment exploiter votre requête pour améliorer votre visibilité ?

L'arborescence de votre site Internet

L’arborescence de votre site doit permettre de structurer votre contenu en fonction des besoins de votre cible. Il faut à la fois optimiser, via votre arborescence, votre tunnel de conversion tout en répondant aux attentes de vos visiteurs. Grâce à votre cocon sémantique, vous pourrez ainsi définir la structure de vos pages, de votre catalogue de produits, etc. mais aussi créer des urls optimisées qui reprennent bien vos mots-clés SEO.

La rédaction de contenus optimisés

En SEO, le contenu est roi ! Pour être positionné sur un mot-clé donné, il faut donc créer et proposer un contenu de qualité, dédié à cette requête. En fonction du sujet et de la requête ciblée, vous pourrez ainsi rédiger des pages de présentation, des articles de blog, des pages produits (à lire sur notre blog : Optimisation des fiches produits) ou encore des pages catégories. Pour un contenu optimisé pour le référencement naturel, plusieurs règles sont à respecter comme la définition de votre url et de votre titre (avec le mot-clé ciblé), l’utilisation de balises HN pour structurer votre contenu (avec un H1 unique), le volume de mots (essayez de vous rapprocher au minimum de 800 à 1000 mots par page) et la redondance du mot-clé ciblé, l’utilisation d’un champ sémantique lié à votre mot-clé principal, l’optimisation des images et vidéos utilisées (balise Alt), l’optimisation de votre méta description ou encore l’ajout de liens internes (maillage interne).

 

La rédaction d’un contenu optimisé pour le référencement naturel est tout un art : il faut à la fois respecter des règles élémentaires du SEO tout en créant un contenu unique qui plaît à vos visiteurs et qui permet de convertir.

 

seo-2

Le développement de votre stratégie netlinking (maillage interne et backlinking)

Comme indiqué précédemment, il est important de placer des liens internes sur votre site web. En effet, cela permet de lier vos contenus entre eux, à travers des ancres de liens, tout en guidant les robots d’indexation dans la découverte de vos différentes pages. En plus de développer cette stratégie de maillage interne, il est également important de travailler vos backlinks.

 

Un backlink est un lien provenant d’un site externe vers une page de votre site : celui-ci peut provenir d’annuaires spécialisés, de sites web de partenaires ou encore de sites d’actualités. Plus un site dit « populaire » aux yeux de Google parlera de vous, plus vous aurez de « valeur » aux yeux des robots d’indexation ; s’en suivra donc un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche. Ainsi, lorsque vous aurez créé des contenus optimisés sur votre site web, en exploitant les mots-clés de votre cocon sémantique, n’hésitez pas à investir dans le développement de backlinks. Ce sera la cerise sur le gâteau pour votre stratégie SEO 😉

WOWwww

Vous avez un projet à réaliser ?